Comment fonctionne une prévoyance décès ?

Publié le : 20 octobre 20214 mins de lecture

La protection de famille réclame de l’anticipation. En souscrivant un contrat de prévoyance décès, vous préviendrez leurs besoins financiers en cas d’un décès prématuré. Toutefois, pour plus de précautions, il est judicieux de bien connaître le fonctionnement de la prévoyance décès.

La prévoyance décès, qu’est-ce que c’est ?

La prévoyance décès, une garantie permettant de verser une rente ou un capital aux bénéficiaires, est très indispensable lorsque l’assuré sera décédé. Les personnes désignées sont en général des proches bénéficiant du revenu, qui compense en partie ou en tout une baisse du niveau de vie. Cette prévoyance aidera à couvrir la perte définitive des revenus de l’assuré et à faire face aux dépenses liées à son décès ainsi qu’aux charges courantes. Certaines compagnies d’assurance peuvent proposer une prévoyance décès collectif ou individuel. Dans le premier cas, il s’agit d’une prévoyance qu’on a mise en place dans une entreprise pour l’ensemble des salariés. Dans le second, le contrat souscrit est à titre individuel et vise de divers types de prévoyance : micro-entrepreneur, travailleur non salarié, profession libérale ou famille.

Comment fonctionne la prévoyance décès ?

Le contrat de prévoyance décès aide à assurer un revenu à sa famille après son décès. Il existe deux manières de garantir l’avenir financier de vos proches. Le premier consiste à verser un capital garanti, qui est fixé immédiatement après la signature du contrat. Cette somme complémente l’indemnité versée par de la Sécurité sociale, mais seulement, à condition d’être salarié. En principe, la somme versée correspond à trois mois de paie de l’assuré. Quant au deuxième, il s’agit d’un versement d’une rente aux enfants et au conjoint du décédé. La rente du conjoint est payée dans l’attente de la pension de réversion ou tous les mois jusqu’à son décès. Ce versement peut être suspendu si le conjoint se remarie. Pour la rente d’éducation, elle est destinée aux enfants à charge âgés moins de dix-huit ans et de vingt-six ans s’ils poursuivent des études.

Qui peut jouir d’une prévoyance décès ?

Le titulaire du contrat d’assurance décès peut désigner explicitement ces bénéficiaires. La démarche se fait par écrit de façon formelle. Pour éviter toute contestation, il est convenable de nommer clairement la ou les personnes tout en indiquant leurs noms, leurs prénoms, leurs dates de naissance ainsi que leur qualité. Si l’assuré n’a pas indiqué ces bénéficiaires, alors on les désignera par un ordre de priorité. D’abord, vient le conjoint, le partenaire de Pacs ou le concubin. En cas de décès du conjoint ou du partenaire Pacs, les enfants de l’assuré partageront à part égale le capital décès. S’il n’a pas d’enfants, alors on désigne les parents. Les autres héritiers peuvent également en bénéficier. 

Plan du site